Unesco

L’œuvre de Le Corbusier inscrite à l'Unesco !

Œuvre Le Corbusier Unesco
L'inscription de l’œuvre de Le Corbusier sur la Liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO confirme son rôle de référent incontournable, sur le plan théorique et artistique, de l’architecture des XXe et XXIe siècle et du mouvement moderne....
+

La Maison de la Culture, un monument d'exception classé UNESCO !

En juillet 2016, le Comité du patrimoine mondial décide d’inscrire les 17 œuvres architecturales de Le Corbusier, dont la Maison de la Culture de Firminy, sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO....
+
FR | EN

Le quartier de Firminy-Vert

Partager
Partager

Firminy est une ville au fort passé minier, qui voit sa population s’accroître aux XIXème et XXème siècles grâce à l’essor de l’industrie sidérurgique et métallurgique. En 1953, le maire Eugène Claudius-Petit fait réaliser dans sa ville un bilan social, économique et humain afin de déterminer les besoins de la population. La pauvreté des logis, le manque d’hygiène et de confort sont prédominants.

Dans ce contexte, Eugène Claudius-Petit envisage, dans un premier plan d’urbanisme, la réhabilitation du centre-ville et la création d’un nouveau quartier : Firminy-Vert. Ce nouveau quartier, réalisé par quatre architectes (Charles Delfante pour l’urbanisme, Jean Kling, Marcel Roux et André Sive), propose un urbanisme radicalement différent de l’ancienne « Firminy la Noire ». Ces architectes travaillent selon les principes de la « Charte d’Athènes » (rédigée en 1933 lors du 4ème Congrès International d’Architecture Moderne) qui reprend les grandes idées de l’architecte Le Corbusier.

Cette charte prévoit de réserver aux espaces verts un pourcentage important de l’espace foncier. Les quatre fonctions fondamentales sont : « habiter, travailler, se récréer, circuler ». L’homme doit pouvoir s’épanouir dans un cadre où « soleil – espace – verdure » prédominent.

À partir de 1957, 1 070 logements sociaux voient le jour, agrémentés de services collectifs tels que des écoles, centres sociaux et commerciaux. Les voies de communication sont hiérarchisées, du chemin piétonnier aux différents axes routiers. Cet ensemble reçoit le Grand Prix d’Urbanisme en 1961 et est aujourd’hui protégé par une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP). Le Corbusier travaille à partir de 1954 sur le « Centre de recréation du corps et de l’esprit » composé de 3 bâtiments : Maison de la Culture, stade et église Saint-Pierre.

 

COMMENTAIRES AUDIO SUR FIRMINY-VERT À TÉLÉCHARGER

Avant votre visite, il est possible de télécharger gratuitement un plan et une présentation audio du quartier de Firminy-Vert (extérieurs uniquement).

Cliquez sur les pistes pour les enregistrer : piste 1 / piste 2 / piste 3 / piste 4 / piste 5 / piste 6 / piste 7.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer